Patrifinance : Organisation patrimoniale, assurance-vie, immobilier, défiscalisation, finance...
Patrifinance : Organisation patrimoniale, assurance-vie, immobilier, défiscalisation, finance...

Comparatif Livret A Assurance-vie

Comparatif Livret A Assurance-vie Comparatif Livret A Assurance-vie

 

Comparatif Livret A Assurance-vie : Savez-vous quelle sera la différence de gains, sur la base de 150 € de versements mensuels pendant 10 ans, entre un Livret A rapportant 0,75% de rendement annuel, et un contrat d'assurance- vie rapportant 2% par an, sur lequel vous payez 2% de droits d'entrée à chaque prime versée, et 0,6% de frais de gestion annuels   ?

 

533,54 €. Tel est le résultat du comparatif Livret A Assurance-vie.  

 

le Livret A aura rapporté 684 € d'intérêts, le contrat d'assurance-vie, 1217,54 €, alors que l'on pourrait penser que, vu l'écart de taux facial (0,75 versus 2%, soit une différence de 267%), le résultat final n'est que de 178% en faveur de l'assurance-vie. 89% sont donc partis en frais.

 

 Mieux ! (Ou pire, c'est selon votre cas) : Si vous n'avez pas payé de frais à l'entrée, et qu'en plus, les frais de gestion sont ramenés à 0,35% (au lieu de 0,60%), la différence entre le Livret A et le contrat d'assuranc-vie sera alors de 1138,04 €, soit plus du double : 1822,04 € de gains pour le contrat d'assurance-vie, et 684 € pour le Livret A !

 

De plus, si l'on tient compte de l'application des prélèvements sociaux, le contrat d'assurance-vie sur lequel vous vous serez acquitté de 2% de droits à l'entrée et de 0,6% de frais de gestion annuels, ne vous rapporté plus que 1126,22 € d'intérêts, contre 684 € pour le Livret A, CONTRE 1685,39 € d'intérêts pour un contrat sur lequel vous n'aurez payé aucun droit d'entrée, et 0,35% de frais de gestion annuels. Soit un écart en faveur de l'épargnant de 559,17 €.

 

Ce comparatif Livret A Assurance-vie montre également l'importance de l'impact des frais. C'est la raison pour laquelle Patrifinance a décidé de partager ces frais avec vous ! CQFD... 

 

Frédéric Piccard.